Iron Maiden: The Must

1er juillet 2008 19 h 30...

enfin le grand jour DU concert d'Iron Maiden et franchement ce fut la crème de la crème !!!

Nous étions positionnés à droite et presque au fond de la salle ainsi que le montre cette photo du public. Donc nos photos ne serons pas d'une qualité irréprochable.

Iron Maiden-1010038Nous avons assisté à un concert de près de deux heures, et des plus inoubliables il faut bien l'avouer.  La salle de Paris-Bercy était bondée. Une demi-heure avant, la foule commençait à s'échauffer en faisant de nombreuses ola à tout va. Le nom de "Maiden" résonnait dans cette immense salle: on avait l'impression que le toit de Bercy allait nous tomber sur la tête vu l'énergie du public. Là tout le monde est debout dans la salle.Iron Maiden

Bruce Dickinson fait enfin son entrée sur la scène, accompagné des quatre guitaristes (Steve Harris à la basse, Dave Murray, Adrian Smith et Janick Gers à la guitare, ainsi que de Nicko McBrain à la batterie), et là tout Bercy exulte de bonheur !

Ils entament titres sur titres avec une fougue épatante: Bruce parcourant constamment la scène dans tous les sens, Janick quant à lui délirait un max lançant à plusieurs reprises sa guitare à plusieurs mètres de haut, la faisant tournoyer et fit croire même un instant qu'il allait la jeter dans le public.

Nous avons pu apprécier que Bruce Dickinson s'efforçait de parler en français à ses fans tout au long du concert. Il a même indiqué que le groupe Iron Maiden ne serait rien si son public n'existait pas: belle leçon d'humilité. Il adorait d'ailleurs la France et c'était un honneur de chanter pour nous. Ils reviendront à Paris lors de la sortie du prochain album.

Ils n'ont pas lésiné sur les moyens pour nous offrir un spectacle de très grande qualité: nombreux projecteurs de couleurs, flammes jaillissant de la scène, moyens pyrotechniques, énorme fantôme sortant de l'arrière dont les mains avaient la taille d'un guitariste, robot géant se déplaçant sur la scène avec une arme à la main (par manque de place mémoire je n'ai malheureusement pas pu prendre ces photos).

Vint le moment des adieux... mais que neni, car le public en délire en redemanda dans une telle ferveur de rappel que le groupe Iron Maiden s'empressa de répondre avec quatre ou cinq titres supplémentaires.

Bravo à Iron Maiden pour ce concert inoubliable et ce merveilleux moment de complicité: chapeau bas les artistes !!!

Iron Maiden-1010013

Translate

485 hits