Soirée métal au… détour de Lille

Hier soir, nous avons fait un... détour par Lille, au café-concert "Le Détour". Deux groupes  rock/metal se sont produits dans le sous-sol vouté de ce lieu très prisé des metalleux de la région. COD69 s'est produit en live pour la première fois après la sortie son premier EP de 4 titres. Quant à Crackmind, ce groupe de power metal tant valorisé par les médias divers, nous ont fait un super show également.

COD69 a su nous émoustillé notre sens de l'ouïe avec tous les titres de la set-list ci-joint. Que dis-je "émoustillé"... comblé OUI ! En effet, Xav possède une voix puissante avec plein de punch à la fois. Accompagné par Pat, ils font un superbe duo vocal qui met en relief leur propre style de metal. Xav joue à la guitare une rythmique s'apparentant à du trash/metal, suivi pas son compère Pat à la basse. Le tout est ficelé, à la batterie, par Vincé qui possède une patate d'enfer, avec une dextérité des plus époustouflantes. Le tout donne un rendu des plus percutants, puissants mais des plus agréables à entendre.

La photo ci-dessous servira de transition à ces deux groupes, en faisant une petite parenthèse sur l'ampli à lampes d'Alcatraz, l'un des guitaristes du groupe Crackmind. C'est une vieille technologie qui profère un son idéal pour les puristes musicaux.

Crackmind, groupe de power metal, dont nous vous avons déjà longuement parlé sur WebzineMusik (devenu depuis Onyx Metal puis The Sound Corner - NDLR), nous a présenté un bon show à La Rumeur, comme à l'accoutumée. Alcatraz et Lloxan, nos deux guitaristes, ainsi que Max, le bassiste, se sont donnés à fond dans leur passion. Tous trois jouèrent excellemment dans leur registre respectif, ce fut un véritable plaisir. Maître Jack, derrière sa batterie,  avait sorti pour l'occasion la version électronique de son matériel. On voit sur cette photo Vincé de COD69 s'essayer à cette nouvelle technologie. II faut avouer que la restauration du son est tout de même époustouflante.

Normann, le chanteur de Crackmind, a su quand à lui booster le groupe mais également le public. Toujours en forme comme à son habitude, il est en quelque sorte la bannière représentative de CRACKMIND. Sur la photo ci-dessous, les salutations lors de la finale...

Photos non disponibles
Translate

235 hits