Attentat à la bombe à la Scène Bastille…

Samedi 24 octobre 2009 - Nous venons d'assister à un véritable attentat à la bombe de type... "death/metal" à la Scène Bastille de Paris (France) par le groupuscule LIVARKAHIL. L'attentat n'a fait que de très heureuses victimes qui étaient venues assister, comme Bryan & Elektra du webzine ONYX METAL, à une simple soirée metal d'apparence inoffensive...

Tout commence à 20 H 00, dans la salle de concert de la Scène Bastille de Paris, l'un des temples parisiens du metal. C'est le groupe HARMORAGE qui ouvre les préliminaires. Ce groupe est originaire de Lyon. Il est composé de Daniel au chant, de Nicolas à la guitare, de Fred à la basse (à six cordes, excusez du peu) et de Pierre-Olivier à la batterie. Ce band est orienté purement metal. Chansons à texte in french, bons riffs de gratte de la part de l'excellent Nicolas, la voix de Daniel très dominante, un rythme bien soutenu nous ont mis l'eau à la bouche. Le public s'est facilement enflammé pour ce prime-time très réussi de la part de HARMORAGE: thanks !!!

Après l'interlude d'un second groupe, LIVARKAHIL entre en scène. La salle est déjà chauffée à blanc: une véritable ovation retentit dans tous les murs de la Scène Bastille. Et toujours égals à eux-mêmes, Träume chauffe sa gratte par une fièvre de 39°, mais néanmoins présent sur le plateau, Sly se déchaine sur sa basse, HK  nous envoie la purée en pleine tronche, Kaiïn se défonce sur sa guitare et Monsieur Krasch (je dis bien Monsieur, de part son talentueux jeu de batterie) nous allume le détonateur.... et voilà que cela "jump", cela" pogote", cela mouline de la tignasse: une véritable bombe ce LIVARKAHIL.

L'attentat à la bombe de Livarkahil a bien eu lieu... mais pour le bonheur de tous présents en cette soirée. Et après avoir découvert une première fois cet excellent et mature metal band à l'Hôtel de la Musique de Roubaix, nous n'avons en aucun point regretté d'avoir enduré nos 300 km qui nous séparent de la capitale afin d'assister à cet agréable déferlement de metal hurlant.

Rappelons encore une fois, si besoin est, que LIVARKAHIL vient de sortir son premier album, un beau BB pesant 12 titres à la naissance et mesurant 41 minutes d'audience acoustique, né à la clinique du metal de "DEADLIGHT ENTERTAINMENT". Les heureux parents le nommèrent "FIRST ACT OF VIOLENCE". Le webzine ONYX METAL est heureux de présenter ses sincères félicitations à ses nombreux parents. Et nous nous laissons dire qu'un petit frère ou une petite soeur est déjà en préparation chez les "LIVARKAHIL".

 Translate

162 hits