KORITNI au Splendid de Lille

ONYX METAL vous présente ici le live-report du concert du 22 ami 2009 de KORITNI au Splendid de Lille. Nous allons essayer en ces quelques lignes de vous faire passer toute l'excellence de ce concert. Bref, nous ne sommes pas à la dictée de Bernard Pivot: entrons donc dans le vif du sujet.

Il est un peu plus de 20 heures lorsque le groupe CRACKMIND se met en place sur scène afin d'effectuer l'ouverture de cette soirée très rock'n roll en perspective. En effet, groupe lillois de rock orienté power-metal, Crackmind a, comme à l'acoutumée,  mis l'ambiance dans cette salle du Splendid. Tout au long de leur tour de chant, Normann (le chanteur) a su tenir en haleine l'assemblée présente, communiquant à plusieurs reprises avec celle-ci. Nos zicos lillois ont percé cet épais brouillard de scène qui s'était répandu dans la salle. Ils furent très ovationnés, quoi de plus normal quand on a du talent...

L'entracte arrive avec son balai de changement de matériel afin de faire place à Lex Koritni et entouré de Eddy Santacreu, de Luke Cuerden à la guitare, de Matt Hunte à la basse, et de Chris Brown à la batterie.  Groupe originiare de  Sydney en Australie, KORITNI est l'un des groupes-phare du rock contemporain. Il font d'ailleurs une tournée française en ce moment.

A cet instant, je me place dans la fosse avec mon appareil-photo. Et là le gars de la sécurité m'indique que j'ai le droit aux cinq premières songs avec photos sans flash... Cela donne les prémices d'un bon gros et long concert !

Le groupe se définit dans le genre  rock/metal/blues. Mais Lex fait toute l'originalité de par sa voix très rock. Il n'hésita pas un instant à pousser sur ses cordes vocales tout au long de la soirée. On pouvait se demander même, où il arrive à puiser toute cette énergie sans la moindre défaillance. Et oui, Lex est un formidable chanteur que l'on aime aisément écouter. Ce qui ne concorde pas tout à fait à ce que l'on peut entendre sur leur Myspace, c'est que l'on a découvert un KORITNI des plus stoners. En effet, l'ensemble du groupe est des plus dynamiques et nous a proposé un show bien burné, difficile même à transcrire en quelques lignes, tellement que les mouvements scéniques furent nombreux. Lex alla même à prendre la guitare de Luke, celui-ci prit à son tour le micro pour nous interpréter deux songs. De bons riffs de guitare en solo de batterie, KORITNI a balayé sur son passage les 18 titres tel un gros roc déferlant le flan d'une montagne, emportant tout sur son passage !!!

  • RED LIGHT JOINT
  • V8 FANTAISY
  • ROLL THE DICE
  • NO REGRETS
  • TORNADO DREAMING
  • REBEL YELL
  • AIN'T NO LONE SONG
  • BY MY SIDE
  • HIGHWAY DREAM
  • DIRTY LETTER
  • KEEP ME GREATHING
  • HEAVEN AGAIN
  • HEART BREAK HOTEL
  • YOU US HE
  • 155
  • LET IT GO
  • DERENGED
  • OVERPASS/NOBODY'S
Après le rappel final, Lex Koritni s'est fait un petit plaisir en faisant une reprise: Thriller de Mickael Jackson... et bien, croyez moi, ça le fait en version rock: very excellent !  Translate

139 hits