Doublette gagnante pour DORO en France

Doro PeschLa formidable DORO PESCH vient d'effectuer deux concerts en France, les 20 et 21 octobre 2011, le premier à Lyon et le second à l'Alhambra de Paris. Immense succès affirmé et confirmé pour la "Metal Queen"...

La première partie était assurée par le groupe italien MERENDINE. C'est un groupe de power metal avec des connotations metalcore. Les zikos entrent sur scène avec un masque style carnaval de Venise afin, peut-être, de mieux marquer leur origine. En Italie une merendine est également une confiserie, une douceur du palet. Ici MERENDINE serait plutôt synonyme de puissance sonore à la rythmique pointue. Le chanteur sait varier le timbre de son vocal et cela donne un amalgame de songs bien particulier. Dans l'assemblée, venue spécialement pour DORO avant toute chose, visiblement peu de fans ont apprécié. Bref on aime ou on aime pas, néanmoins cela reste un groupe de qualité dans leur créneau du métal.

La salle de l'Alhambra était pleine. Cela commençait à sentir l'odeur des blousons de cuir ayant pris la chaleur qui avait monté d'un cran après le passage de MERENDINE. Notre ami Tilcophoto qui a couvert le concert au Ninkasi Kao de Lyon nous donne son avis :

C’est après une assez longue attente dans une salle surchauffée (aux sens propre et figuré) que débarque enfin sur scène la reine de la soirée, la chanteuse allemande Doro. Et là, pendant deux heures, elle va dynamiter la salle par son énergie et sa musique ! Elle est heureuse d’être sur scène, cela se voit, cela s’entend ! Ses musiciens assurent, elle a su s’entourer d’un très bon groupe. Ses derniers titres comme les plus anciens s’enchainent, c’est un excellent concert auquel nous assistons. Deux heures d’énergie brute et une promesse de revenir en France. Promesse notée !

De l'avis de Bryan... Un petit bout de femme fait son entrée sur scène : eh oui c'est bien DORO PESCH (je l'aurai cru plus grande mais comme le proverbe dit : tout ce qui est petit est mignon). Le public acclama aussitôt cette arrivée si prisée. Et durant l'exécution de 24 bonnes songs telles que "Burning the Witches", "Metal Racer", "Für Immer", "We are the Metalheads", entrecoupées par un solo de batterie "Haunted Heart", puis redémarrage au pas de course avec "Love me in Black", "Celebrate", "Hellhound"... la pétillante DORO, la reine du métal, va se donner à fond sur scène !!!

C'est une véritable petite bombe débordant d'énergie qui va aller souvent à la rencontre de ses fans en leur tapant la main tout en chantant. C'est aussi une métalleuse hors-pair possèdant une incroyable voix rock et éraillée qui lui va à merveille. C'est une bombe pleine de frénésie que les photographes ont du mal à shooter : ne vous étonnez pas si vous découvrez DORO en photos comme vous ne l'avez peut-être jamais vu, car parfois le reflex prend au vol une photo inattendue telle celle de l'aisselle de Doro (superbement épilée, trop la classe...).

DORO est une personne qui sait rester humble dans sa vie. DORO est avant tout la "star du métal - DORO'', mais elle aime également mettre son équipe de zikos en avant, elle sait sur qui s'appuyer. C'est aussi une énorme communion avec son public qui ne fit pas défaut : un bouquet de fleurs offert élégamment, un album de photos que Doro feuillette à la volée tout en chantant. Le concert parut court malgré ses 24 titres. Alors Doro offrit un 25me et ce fut alors au public de décider : "Metal Tango" fut choisi... une dernière et ultime consécration pour la métallissime Doro qui quitta la scène le coeur rempli du bonheur offert par son public.

Chouettes concerts à l'Alhambra de Paris tout comme à Lyon : c'est donc ce qu'on appelle une véritable doublette gagnante pour DORO PESCH.

Translate

371 hits