EDGUY en concert au Transbordeur de Lyon

Edguy (Lyon 2011) -09En ce mercredi 12 octobre 2011, Base Productions nous propose une triple affiche au Transbordeur de Lyon. La soirée commence avec le groupe français Karelia. Durant 30 minutes, Fr-Edd à la batterie, Jack et Sam aux guitares, Phil à la basse et Matt au chant vont assurer le boulot, chauffer les spectateurs qui ont pris place dans la salle lyonnaise. Du travail de pro (ils ouvrent souvent pour Scorpions ces derniers temps il faut le rappeler !).

Le second groupe de la soirée arrive ensuite, avec  Monsieur Rock’n Roll For Ever, James Kottak. C’est parti pour pratiquement une heure d’un rock/punk sauce californienne ! Le gars a de l’énergie à revendre, de la bonne humeur également. Moins extravagant que lorsqu’il est derrière les futs du mythique Scorpions, il n’en reste pas moins un sacré showman. Son groupe est constitué de James Kottak (vocal et guitare), Stephanie Smith (guitare), Nils Wandrey (basse) et Francis Ruiz (batterie). C’est l’occasion pour le metal band de passer en revue leur dernier album "Kottak Attack", mais aussi d’autres titres dont un "Holiday" de Scorpions sauce Kottak.

Après la valse des roadies et des matériels, c’est au tour de la tête d’affiche de la soirée : le groupe allemand EDGUY. C’est devant un fond immense représentant un joker que le band va délivrer un très bon show sur pratiquement deux heures. Fondé en 1992, le groupe est formé de Tobias Sammet au chant, Dirk Sauer et Jens Ludwig pour la partie guitare, Tobias Exxel à la basse et Felix Bohnke à la batterie. Le concert est bien rodé. Sammet est très communicatif avec le public, niveau chant rien à redire, du très bon.  Et comme il en est de même pour la sono… Leur répertoire, très influencé par des groupes comme Helloween ou Gamma Ray, fait la part belle à leur dernier album "Age of the Joker", avec des titres comme "Nobody’s Hero", "Robin Hood", "Pandora’s Box"…mais aussi avec des titres plus anciens dont certains sont repris en chœur par la salle.

En résumé, une bien belle soirée que les absents ne peuvent que regretter.Translate

189 hits