SAXON en concert à Clermont-Ferrand

C’est dans un Coop de Mai réduite d’un tiers de sa capacité (trop de concerts ??) que Saxon entame sa tournée française. La première partie est assurée par deux très bons groupes.

Le première à ouvrir le bal est le trio hollandais de Vanderbuyst. Leur set commence devant une salle clairsemée (il faut dire que la soirée était annoncée à 20h30 et qu’ils ont attaqué à 20h !), du coup l’ambiance s’en ressent un peu. Ensuite les Anglais de Crimes Of Passion leur emboitent le pas dans la foulée. Cette fois-ci la salle est pleine et la température monte d’un cran. Il faut dire que les gars font ce qu’il faut pour ça.

Après l’inévitable ballet des roadies et techniciens, les lumières s’éteignent et une longue intro annonce l’arrivée de cet immense groupe qu’est Saxon. Et là, durant 1 heure 45, ils vont régaler nos oreilles, nos yeux et nos cœurs: un concert exceptionnel, une ambiance de folie dans la salle.

Leur nouvel album (Call To Arms) est à l’honneur avec des titres comme Hammer Of The Gods, Call To Arms, Back In ’79, When Doomsday Comes, mais ils n’en oublient pas leurs incontournables "hits" passés, Heavy Metal Thunder, Motorcycle Man, Denim and Leather… Et sommet du show, lorsque le guitariste Paul Quinn (cofondateur du groupe en 76) attaque l’intro de Princess Of The Night: c’est de la folie dans la salle, frissons absolus…

Le chanteur Biff Byford (autre fondateur du groupe) est très en voix, ce vocal reconnaissable et qui ne change pas au fils des ans. Sinon que dire des deux rappels ? Crusader, 747 (Strangers In The Night), puis Strong Arm Of The Law et Wheels Of Steel ! Toute l’histoire de Saxon en quatre titres !

On peut considerer Nigel Glockler comme faisant partie des meilleurs batteurs de la scène "métal". Génial, une frappe claire et puissante (merci la sono ce soir). Sans oublier l’autre talentueux guitariste, Doug Scarratt, et l’énergique Nibbs Carter à la basse.

Il manquait du monde ce soir: ils ne peuvent en avoir que des regrets. Ce fut un excellent concert Et comme le fit remarquer Biff, c’était la première fois qu’ils jouaient à Clermont mais que ce ne serait pas la dernière. Biff, lorsqu’on promet…

J’ai eu le plaisir d’assister au soundcheck de l’après-midi et de rencontrer le groupe après (sur la scène !!) : ces gars sont d’une simplicité et d’une gentillesse impressionnantes !

Merci à Leo pour son aide et pour la photo. She was the Princess Of The Night…  

Pour celles et ceux qui sont de véritables fans de SAXON, rappelons qu'ils seront encore en concert en France les 12 et 13 mai 2011.

Translate

75 hits