Sonata Arctica au Transbordeur de Lyon

Ce mardi 15 mars 2011, la salle du Transbordeur à Lyon ouvre ses portes pour un concert tendance nordique. C’est devant une salle bien remplie (mais pas totalement) que vont se produire en ouverture du show de Sonata Arctica non pas un, mais deux groupes.

Mauvaise surprise, il n’y a pas de crash barrières ! Cela signifie "séance sportive" pour les photographes !

A 20h, les lumières s’éteignent et un vent scandinave s’engouffre sur la scène : le groupe norvégien Triosphere, formé en 2004, ouvre le bal avec son heavy metal progressif. Le band se compose d’Ida Haukland au chant et à la basse, de Marius Silver Bergessen et Tor Ole Byberg aux guitares et d’Orjan Aare Jorgensen à la batterie. Pendant 30 minutes, nos amis norvégiens vont chauffer de fort belle manière le public qui va adhérer totalement à leur set.

Le temps d’un changement de scène, nous passons de l’Europe scandinave à l’Europe latine avec l’arrivée du groupe italien Labyrinth. Formé en 1991, son line-up actuel est composé : Anders Rains (guitare), Olaf Thorsen (guitare), Andrew Mc Pauls (claviers), Alessandro Bissa (batterie) et Rob Tyrant (chant). Bon, c’est vrai, pas très italien tout ça mais il s’agit de leurs noms de scène !

Leur style de musique les classe (si on peut vraiment faire des classements) dans le power metal progressif. Pendant 40 minutes, ils vont eux aussi faire monter de quelques degrés la température du Transbordeur, la fosse étant soumise à une houle de plus en plus forte !

Bref, ces deux premiers groupes ont parfaitement rempli leur rôle et méritent d’être connus (j’ai personnellement beaucoup aimé les Norvégiens de Triosphere).

Petit interlude de plusieurs minutes, histoire d’un changement de scène et d’un (ou plusieurs !) tour à la buvette (ben oui, il fait très chaud dans la fosse !!).

Les lumières s’éteignent, c’est au tour de la tête d’affiche de la soirée, Sonata Arctica, de faire son entrée en scène. Ce band est né en 1996 en Finlande. Après avoir connu différents changements, le groupe est composé de Tony Kakko au chant, Elias Viljanen à la guitre, Marko Paasikoski à la basse, Enrik Klingenberg aux claviers et Tommy Portimo à la batterie.

Durant 1 h 30, les musiciens finlandais vont distiller leur heavy metal mélodique (faut bien varier le vocabulaire !). Ils vont faire la part belle à leur dernier album, The Days Of Grays avec 5 titres, et passer en revue leurs opus plus anciens.

Tony Kakko est très loquace et souriant. Le groupe assure sur scène, la salle est aux anges, la fosse déchainée. Et le public connait les paroles de certains titres, bien pour l’ambiance. Le show se termine par le titre Vodka, reprise d’une chanson juive traditionnelle Hava Nagila. Et c’est sur la B.O de Band Of Brothers que le groupe salut chaleureusement le public présent ce soir.

Sonata Arctica a délivré un très bon show, bourré d’énergie et d’un plaisir communicatif. Le vent venait de Finlande mais personne n’a pris froid !

Toutes les photos du concert de Sonata Arctica

 Translate

106 hits