On a pas tous les jours 20 ans…

15me anniversaire

de la Convention Rock N' Metal.

Comme nous le disions dans un précédent article et notamment en vertu de ses vingt ans d'existence, la Convention Rock N' Metal de Fismes est devenu un incontournable festival à l'instar du HellFest mais à taille humaine, familiale et des plus conviviales. C'est donc grâce à la persévérance de UNDERGROUND ASSOCIATION que la ville de Fismes est devenu la capitale de la musique rock et métal de la région Champagne/Ardenne... C'est le festival qu'il faut passer découvrir au moins une fois afin de se faire une véritable idée de ce qu'est la grande famille dur Rock N' Roll !!!

Gang lors de leur concert à Fismes en 2012

Comme a son habitude, l'affiche était bien équilibrée et alléchante de surcroit avec les metal bands suivant :

  • ANAKYLAS (stonermetal - Reims)
  • DEMONTOOL (heavy metal – Paris)
  • IRMINSUL (hard rock – Compiègne)
  • MESSALINE (hard rock – Bourg En Bresse)
  • TAO MENIZOO (thrash metal – Paris)
  • GANG (heavy metal – Fismes)
  • TOXXIC TOYZ (power metal – Nice)
  • BIG BEN (hard rock – Paris)
  • SUPERFIZ (hard rock – Paris)
  • Still SQUARE (hard rock - Paris)

Ce festival est très apprécié. On y retrouve de nombreux passionnés du rock voire des bandes de potes avant tout, mais également des néophytes. On aime se balader au grès des allées du merchandising : vêtements et T-shirts, album, vinyl, affiches... bref un "marché du rock" très achalandé. On apprécie également se détendre ou casser une graine côté buvette. Mais ne l'oublions pas on y vient, parfois de très loin, afin de déguster des groupes triés sur le volet, généralement des "morceaux de premier choix"... de la bonne carne d'excellents rockers !

Nous retiendrons les prestations de groupes tels que IRMINSUL que nous découvrons pour la première fois sur une véritable scène : un tel plaisir que de voir les deux gratteux, Guillaume "Goyon" Coulon au chant et à la  guitare, et Pascal Borniche à la basse,  couvrir les planches de leurs jeux scéniques. Une très bonne mise en bouche, personnalisée par la rythmique de Claude "Takko" Finet à la batterie. IRMINSUL nous a présenté en partie son nouvel album : un métal plus brut qui nous plonge dans leur univers personnel...

MESSALINE leur emboita le pas. Au nombre de quatre zikos, le line-up est bien homogène. Une bonne présence sur scène; un chanteur qui vous envoie une volée de bois vert pur rock n' roll et le tour est joué : le public a vite fait d'y adhérer.

TAO MENIZOO est un groupe de thrash death metal originaire d'Ile-de-France. Un gros son assez lourd va envahir la salle des fêtes tout au long de leur show. Un son qui parait un peu pesant parfois, mais c'est du pur métal avant toute chose.

Souriez vous êtes filmésGANG: le groupe "number one" du festival, par le fait qu'il fêtait la sortie de son sixième opus orienté heavy metal. Intitulé "HM666%", nos métalleux nous ont démontré une facette supplémentaire de leur superbe expérience du rock n' roll. En effet, cette galette qui contient six titres très bien équilibrés, mixés et masterisés. On aime ce genre de rock façon bien expressif, peaufiné à souhait, une voix finement mélodique et puissante, le tout enjoué sur les bons riffs de grattes et à la rythmique percutante de la batterie. Notre band s'est littéralement éclaté sur scène... et derrière la caméra de "France 3'' qui avait fait le déplacement afin de couvrir l'événement.

Les TOXXIC TOYZ, groupe que nous avions découvert en août 2010, lors d'une soirée au Pacific Rock en compagnie du groupe ARES. Les Niçois d'origine, venaient de sortir un nouvel album supplanté par le vocal d'un nouveau chanteur américain. Ce soir à Fismes le line-up a connu une sévère réduction : le chanteur qui possédait à l'époque un vocal orienté heavy métal mais quelque peu en manque de souffle, a quitté le groupe. C'est donc l'ex-chanteur guitariste qui a repris momentanément le flambeau. De surcroit le second guitariste, Fred, n'a pu monter sur scène pour cause d'accident à la main. C'est donc à trois zikos que TOXXIC TOYZ ont assuré ce show. A notre point de vue, ne cherchez plus la perle rare de chanteur tant attendu. Vous possédez un excellent chanteur en la personne d'Arvi Kaint... Un groupe se crée autour d'une voix et on ne crée pas un groupe pour un style de musique en y apposant un vocal : adaptez donc votre zik pour le vocal d'Arvi qui a besoin de s'exprimer pleinement, puis trouvez donc un second guitariste afin de libérer les mains de votre véritable chanteur ! Personnellement, nous avons adhérer complètement à ce que nous avons vu et entendu sur scène...

Et voici une armada de métalleux monte ensuite sur scène. Oubliant quelque peu l'ordre de passage des groupes, nous étions quelque peu interloqués de savoir qui était un tel groupe. Et vlan... les dés sont jetés : un énorme gros son pur rock n' roll, robuste, costaud et lourd à la fois résonne. Mais tout de suite on reconnait l'effet BIG BEN, groupe que nous avions longtemps suivi à Onyx Metal par le biais du web mais pour lequel nous n'avions jamais eu l'occasion de les voir de visu. Maintenant que les présentations sont faites, nous sommes littéralement scotchés à cette horde d'excellents rockers dans l'âme comme dans la technicité de leurs instruments ; le batteur allant même, pour le fun, jusqu'à jouer avec des baguettes enflammées... trop "cool" si l'on peut s'exprimer ainsi... L'effet BIG BEN est à effet immédiat, cela vous coule dans les veines comme une véritable perfusion... trop bon. Trop bon également, la reprise finale d'un célèbre titre "Anti-social", si excellemment revisité que l'on pouvait se poser la question si ce n'est pas Trust qui avait effectuait une reprise de BIG BEN.

SUPERFIZ prit la relève en montant su scène. Le line-up est composé de Pierre Benvenuti au chant, de Olivier Spitzer et Phil Kalfon à la guitare, de Didier Duboscq à la basse et de Aurel à la batterie. Le groupe est orienté également pur rock n' roll. Leur musique dégage une certaine sérénité donnant un certaine pureté à l'esprit : une détente spirituelle... certaine.

Et pour terminer cette soirée, STILL SQUARE. C'est un excellent metal band qui possède un chanteur à la voix puissante, mais dont on n'a pu réellement estimer à sa juste valeur car sur scène la reproduction vocale était, à notre humble avis, trop aigüe. Pour le reste... un velours; que du bonheur que le public s'empressa d'acclamer comme il se doit.

Cette 15me Convention de Fismes restera, sans nul doutes, dans les mémoires du rock n' roll. Alors encore Merci à Sylvain et toute l'équipe organisatrice de ce merveilleux et pur moment de bonheur !!!

Retrouvez toutes les photographies des concerts dans notre photothèque.

Translate

428 hits