Live-report du concert de L’Arcade avec Primal Age

L'association World Metal a pour vocation d'organiser des concerts afin de soutenir la scène metal française et nous les félicitons. Avec ce samedi soir 7 mars 2015 quatre groupes à l'affiche dans cette belle salle de l'Arcade située près du Havre. MorbakC'est d'ailleurs un groupe originaire de cette ville qui aura l'honneur d'ouvrir la soirée, le trio MORBAK formé l'an dernier. D'entrée de jeu, on est frappé par l'influence de Metallica et Slayer, avec les compositions ayant la même structure, tout comme l'attaque de la guitare aux riffs bien sentis. Une coupure de son sur la 6-cordes sera bien compensée par la basse, le temps de résoudre le problème. Et c'est reparti avec le tempo bien pêchu de J. Hell, emmené par la basse ronflante d'Alex. Officiant également au chant, il est particulièrement agressif même s'il manque un peu de profondeur dans la voix pour coller parfaitement au style. Romain, le guitariste, n'est pas en reste, toujours en mouvement, il envoie ses solos redoutables d'efficacité. Sur “Sen Beer and Metal”, le dernier titre balancé sur un tempo plus speed, nous aurons l'occasion d'apprécier les qualités vocales du batteur, pour clôturer une prestation encourageante pour la suite. MORBAK a un réel potentiel, espérons que les Havrais auront les opportunités afin de gagner en expérience et maturité.

  • First Song
  • Never Land
  • Kill For Freedom
  • Devil's Wife
  • Dying Light
  • Chemical
  • Sex, Beer, Metal

Trash HeavenJuste le temps de se désaltérer et TRASH HEAVEN prend possession de la scène. Le niveau monte d'un cran, avec un thrash old school évoquant Testament ou Megadeth. Le quatuor picard envoie vraiment, aidé par un son excellent, ce qui sera le cas sur l'ensemble de la soirée. Bien sur, l'inspiration de ces groupes ayant donné une place prépondérante à ce style est toujours présente, mais Trash Heaven parvient à offrir un heavy thrash sans concession, parfaitement en place et communicatif, avec la fraicheur en plus. C'est le groupe de scène par excellence, qui réussi à transformer les brûlots enregistrés en studio en explosion live. Le public ne s'y est pas trompé, car pour nombre d'entre eux, ce fut la révélation de cette affiche. Les titres sont très accrocheurs, emmenés par Mikael, guitariste chanteur à l'aise dans tous les registres, aussi bien dans les aigus que les cris plus intenses. Le visuel n'est pas en reste avec les nombreuses poses qui se succèdent tout au long du set, mettant en valeur sa guitare multicolore pour le plus grand bonheur des photographes. La complémentarité des deux guitares est bien en place, l'énergie fait plaisir à voir avec des courses incessantes d'une extrémité à l'autre de la scène. Comme si cela ne suffisait pas, voilà les deux guitaristes qui descendent dans la fosse, continuant à jouer au milieu du public. TRASH HEAVEN s'est donné à fond, mettant une ambiance de feu avec une hargne communicative. C'est exactement ce que l'on attend d'un tel groupe, qui a fait preuve d'agressivité et d'efficacité pour nous délivrer des compositions de tout premier ordre. Voilà une formation à suivre de très près !

  • Out Of Time
  • Hard Drugs
  • Doctor X
  • Dementia
  • Come On
  • Rock n' Roots

Master CrowMaster Crow nous vient de la région parisienne, pour nous envoyer un death metal technique en pleine face. Formé en 2006, les titres font la part belle au second album sorti l'an dernier “Die For Humanity”. Les compos sont bien ficelées et sont d'une redoutable efficacité ! Les breaks furieux ne sont pas sans rappeler Gorod, groupe avec lequel on ne peut s'empêcher de trouver les influences. Beaucoup de présence vocale de la part Théo dont le groove nous fait vibrer les tympans ! Sans tomber non plus dans la démonstration technique, un morceau comme “Down from the Sky” donne sa pleine mesure en live. Tous les ingrédients y sont, avec un mix de brutalité et de mélodie. Les duo de guitares sont remarquables tout comme la structure syncopée sur “Die For Humanity”. En guise de dernière déflagration, “Born To Be Crucified” vient prouver que malgré leur jeune âge, nos 5 gaillards font preuve d'assurance scénique pendant les 45 minutes d'un set bien maitrisé.

  • Intro
  • Comtenplation Of Death
  • Down From The Sky
  • Eye Of The Troll
  • Katyusha
  • Stained In Blood
  • Road Of Vice
  • Scream In The Night
  • Die For Humanity
  • Born To Be Crucified

Primal AgeLes Normands de PRIMAL AGE revenus il y a 2 jours d'une tournée au Brésil, jouent quasiment à domicile ce soir. Fort de ses vingt années d'expérience, le groupe a su franchir les frontières avec diverses escapades au Mexique ou au Japon. L'énergie est au rendez-vous, c'est impressionnant de voir Didier, le frontman, occuper la scène sans temps mort ! Arpentant l'espace de long en large, multipliant les sauts et les poses avec une gestuelle qui n'appartient qu'à lui, il captive l'attention avec un visuel parfaitement rodé. En plus de nous balancer quelques uns des riffs les plus ravageurs du hardcore, ils transmettent des messages axés sur l'alimentation naturelle, la protection animale et contre l'industrie à outrance. L'assistance, un peu hésitante sur l'entame du set, s'est progressivement rapprochée de la scène afin de participer plus activement à la fête. Du côté de la set-list, c'est imparable, nous livrant les titres  les plus emblématiques et le public a bien apprécié. Les accords tranchants font mouche, bien soutenus par une rythmique implacable, toujours précise. Les échanges avec l'assistance sont positifs à chaque transition, communiquant, toujours avec le sourire, une passion commune sans prise de tête. Dommage que les fans ne soient pas venu plus nombreux pour apprécier une affiche de qualité, aux styles variés et soutenir les quatre groupes qui se sont donnés à fond.

  • Intro
  • Innocence
  • Fire
  • Hand Of Hope
  • While Real Problem
  • End Child
  • Suicide Intervention
  • Slayer
  • Blinded
  • Human Fuckin
  • My Dear
  • Machine Fuckin Head
  • Chimera
Translate

364 hits

3 réflexions sur « Live-report du concert de L’Arcade avec Primal Age »

    1. Merci pour Alain. Il est vrai qu’il fait de bonnes chro.
      N’hésite pas, Le webine Onyx Metal est fait pour promouvoir le monde du rock n’ metal.

      Le MetalZineur

  1. Trés beau résumé de cette soirée qui a enchanté les personnes presentent. Merci pour la débauche d’energie à l’organisation pour nous faire passer de bons moments.

Les commentaires sont fermés.