‘October Rock Fest’ à La Poudrière

Vendredi 16 octobre 2015 - Les portes de la célèbre salle "La Poudrière" s'ouvrent aujourd'hui sur le October Rock Fest, organisé par l'association "C comme ça".

La particularité de cette asso est de savoir toujours dénicher des groupes qui viennent très souvent des States et de l'United Kingdom. Ce soir à l'affiche il n'y avait que du beau monde: Jethro Tull's Martin Barre, Jared James Nichols et Glenn Hughes.

OCTOBER ROCK FEST à La Poudrière

L'ordre de passage de nos invités est quelque peu inversé car cela sera Jethro Tull's Martin Barre qui va ouvrir la soirée avec un set d'une heure. Rappelons Martin Barre est le guitariste du groupe Jethro's Tulls créé en 1969. Il était bien entendu entouré de zikos bien plus jeunes que lui-même dans la mesure Martin Barre est né le 17 novembre 1946. Il a va donc fêter ses 69 automnes  cette année...

Personnellement Martin Barre assure très bien sur scène. On voit qu'il en a dans les doigts et sait toujours faire de ces riffs et solos de gratte à souhait. J'ai même été scotché par sa prestation rock teinté de bon blues. L'heure qui a défilée devant nos yeux avec nos oreilles toutes ouïes, m'a fait dire «Martin Barre, je ne l'aurais vu qu'une seule fois sur scène... mais je l'ai vu, et ça, cela n'a pas de prix».

Martin Barre à La Poudrière en 2015

Le groupe qui devait ouvrir cette soirée passa donc en milieu des hostilités: Jared James Nichols venu tout droit du Wisconsin (U.S.A). Ils étaient trois sur scène mais sans nul doute que le groupe se suffisait à lui-même de par leur présence scénique et un très bon charisme qui a bien plu à aux dames qui composait le public.

On a assisté un très bon metal progressif, un petit mélange  de hard rock, aux rythmiques puissantes et aux subtiles sonorité blues. Cela a donné un concert d'une trentaine de minutes... bien trop courtes... beaucoup trop courtes, mais tellement intense !

Jared James Nichols-0655

Monsieur Glenn Hughes, chanteur et bassiste de son état, pris place ensuite sur la mythique scène de La Poudrière. Connu principalement  comme bassiste remplaçant Roger Glover en 1973 au sein des hard rockers de DEEP PURPLE, il était présent ce soir pour une fin de tournée française.

Excellent chanteur, au look vintage, sachant monter dans les octaves, Glenn Hughes possède  une puissante voix posée sur une rythmique orientée rock blues. Personnellement, je n'ai pas reçu l'uppercut auquel je m'attendais. La musique est bonne, mais bon, pas non plus transcendante. Voilà... que dire de plus...

Glenn Hughes à La Poudriere-0773

Sinon un grand merci à toute l'équipe de "C comme ça" qui organise maintenant depuis de nombreuses années et qui a su donner ses lettres de noblesse à La Poudrière.

Jared James Nichols  - Martin Barre - Glenn Hughes

Translate

713 hits