WIZZÖ répond aux questions de Onyx Metal

L'Interview de WIZZÖ s'est déroulée au Forum de Vauréal le 4 juin 2015. L'entretien avec les cinq membres du groupe a été réalisé  pour Onyx Metal... par Alain Boucly.

Wizzö

  • Peux tu faire un petit historique du groupe et présenter le line-up actuel ?

Stick Shouter: Le line-up actuel existe depuis décembre 2013. Je joue avec Portland le guitariste et Oz' le bassiste depuis les débuts du groupe il y a 4 ans. Mais la formation est stabilisée dans cette configuration avec Lion à la batterie plus Mathieu au chant depuis fin 2013. C'est à partir de là que l'on a commencé à bosser sérieusement, avec le projet d'enregistrer l'album et de faire un maximum de concerts.

  • Pourquoi Wizzö, d'ou vient ce nom ?

C'est le nom de scène du guitariste de Motörhead Phil ‹Wizzö› Campbell. C'est juste pour lui rendre hommage, car nous sommes fans !

  • Votre album "Real Hot Stuff" est sorti en octobre dernier, comment avez-vous procédé pour son enregistrement ?

Nous l'avons enregistré dans le studio de Lion, ce qui nous a permis de prendre le temps de faire chaque chose comme on le voulait.

Les prises se sont faites dans les conditions live, ou chacun séparément ?

On a chacun enregistré nos parties individuellement, sans se mettre de pression. On s'est retrouvé à boire des coups, jouer au poker, faire les cons... C'est ce qui fait que ça a mis un an et demi au lieu de 3 mois ! ‹rires›. Sans compter le nombre de fois ou on ne se réveillait pas ! Nous avions aussi des dates à assurer entre deux.

Contrairement à beaucoup de productions actuelles, c'est vraiment la voix pure, sans aucun effet ni retouche.

  • Quels sont les principaux intervenants pour composer les musiques et les textes ?

C'est Stick Shouter qui fait tout ! Il a écrit toutes les paroles mis à part la participation de Portland sur “Hellraiser”. Il est à l'origine de plus de 90% des compositions.

  • La structure des morceaux sonne comme des hymnes qui prennent toute leur dimension en live. Y avez-vous pensé dès leur conception et lors de l'enregistrement ?

Les morceaux à la base ont été composés pour être interprétés en live. De plus, on les jouait déjà bien avant d'avoir l'idée d'enregistrer l'album. Donc forcément ces morceaux ont été mis en place sur scène dans des conditions de concerts, donc oui, ils ont été forgés, taillés par la scène. Ce qui en fait des titres parfaits à jouer, avec des chœurs prévus pour que le public puisse les reprendre.

  • Qu'est ce qui vous a incité à apprécier et à jouer ce style de hard rock "classic", tout droit sorti des 80's, dans la lignée des AC/DC ou Airbourne ?

Tout au long d'une vie, tu écoutes des choses, tu découvres différents styles de musique et il y en a que tu ressens plus que d'autres. Ce qui nous a rassemblé dans le groupe, c'est que l'on a la même passion pour cette musique, parce qu'elle nous fait plus vibrer qu'une autre. Nous sommes très ouverts, car on écoute de tout, mais on retrouve vraiment quelque chose qui nous ressemble et qui nous correspond en jouant ce style de musique, simplement parce que l'on s'y sent bien.

  • Quels sont les 2 ou 3 morceaux qui représentent pour vous que qui se fait de mieux dans ce style ? Ceux que vous aimeriez reprendre par exemple, si vous ne le faites pas déjà.

Une des plus grosses rythmiques hard rock au monde c'est “If You Want Blood...” de AC/DC.

C'est monumental, le son rythmique parfait et puis ce riff hard rock avec toute sa puissance qui t'envoie un coup de poing dans la gueule dès d'entame du morceau. Après c'est difficile de donner un top 3, il y en a des milliers ! “Smoke OnThe Water”, “Starway To Heaven” et “Highway To Hell” en font partie.

  • Justement, quelles sont vos principales influences ?

Majoritairement, ce sont Bob Marley, Rika Zaraï et Jean-Jacques Goldman. D'ailleurs on écoute régulièrement Nostalgie lorsque nous somme sur la route ! C'est la seule fréquence qui fonctionne, véridique ! Pendant toute la tournée, on avait le van de Mr Lion, le truc est tombé en 1.000 morceaux mais il restait radio Nostalgie en état de marche.

  • Vous enchainez les dates ces derniers mois, notamment avec 3 premières parties de Nashville Pussy. Comment avez-vous réussi à chaque fois à vous caler sur leur tournée ?

La première fois c'était ici au Forum, on a eu de la chance. La seconde fois, quand on a su qu'ils repassaient, nous nous sommes dits qu'il fallait rejouer avec ces mecs. Nous connaissions la salle et l'avons contactée, ainsi que les Nashville Pussy. En plus c'était à côté de chez nous ! Cela s'est tellement bien passé la deuxième fois que lors de leur récent passage au Glazart, Il était évident que l'on postulait pour refaire une date avec eux. Cela a été compliqué, mais on a fini par être sur l'affiche. Une nouvelle fois, ça s'est très bien déroulé car les Nashville Pussy sont des gens adorables. J'ai presque envie de dire que c'est la famille maintenant, ce sont des copains, mis à part la barrière de la langue. Après le concert tu bois un coup et tu discutes avec eux, ils sont super !

  • Wizzö prend toute sa dimension sur scène, avec un visuel travaillé et des girls qui donnent une image festive au groupe. Es-ce important de développer ce concept pour que le groupe puisse se démarquer des autres ?

Quand tu assistes à un concert, tu n'y vas pas juste pour écouter de la musique. Il faut qu'il y ait quelque chose à voir, un vrai show. Les mecs peuvent jouer la meilleure musique du monde, si ils restent droit comme des “i”, qu'ils ne bougent pas et qu'il n'y a pas d'interaction avec le public, tu te fais chier. Après ça vient naturellement, on prend du plaisir tous les 5 et cela se voit ! Nous faisons la même chose en répétition.

  • La qualité du chant de Jim est remarquable, comme sa proximité avec le public. Penses-tu que c'est un atout supplémentaire d'avoir un frontman de ce calibre, chose rare pour un groupe Français ?

Déjà l'avantage que nous avons, c'est que nous sommes tous jeunes. La moyenne d'âge, même si avec Lion elle augmente, est de 24, 25 ans. Souvent beaucoup les gens nous disent «quelle claque» ! Il y a l'effet de surprise liée à la jeunesse du groupe, plus l'influence des Australiens comme Airbourne. On s'y s'attend pas ! Et pour le chant, c'est sur que cela aide d'avoir une voix comme ça. Avant que Jim soit là, c'était de la m... , donc au bout d'un moment nous avons décidé de recruter un vrai chanteur.

Jim: En fait Nous nous sommes rencontrés lors d'un de leurs concerts ou j'étais venu voir un autre groupe que je connaissais. J'étais avec le public dans une petite salle et j'ai crié aaahhhhhh comme un fou. Deux ou trois jours plus tard, j'apprends par mon copain que Wizzö cherche un chanteur. J'étais intéressé pour essayer et ne suis jamais parti !

Stick Shouter: Il est venu, on l'a testé et on l'a gardé. Car pour la petite anecdote on faisait la balance pour mettre les guitares au niveau de la batterie et la voix couvrait tout l'ensemble tellement il chantait fort. C'était parfait, impeccable... Il chantait même du Airbourne et du Iron Maiden a capella ! ‹rires›.

  • Quels sont vos prochains concerts importants et projets discographiques, DVD... ?

Le concert du 24 juin au Pacific Rock a été enregistré et filmé pour la réalisation d'un DVD.

Il va y avoir le Raismes Fest en septembre, qui est un gros festival avec Gotthard en tête d'affiche. Il y aura également 2 dates en Belgique courant juillet et nous revenons au Glazart le 10 octobre. Ce sont les dates les plus importantes mais il y en a plein d'autres. Rendez-vous sur la page Facebook pour suivre notre actualité.

Au niveau des compositions, il y a quelques morceaux de terminés. Mais on souhaite prendre notre temps afin d'avoir quelque chose d'abouti pour obtenir un rendu supérieur au premier album. On espère avancer musicalement et continuer notre progression lors du second album.

  • Quel est votre rêve le plus fou, le truc de dingue que Wizzö aimerait faire ?

On aimerait bien que AC/DC fasse notre première partie ! ‹rires›

Plus sérieusement, jouer dans des stades ou des festivals devant des dizaines de milliers de personnes, c'est un rêve. Tout comme se retrouver avec une foule immense en face de toi qui reprend en chœur tes refrains !

  • Et votre ambition à moyen et long terme ?

Continuer à jouer sur toutes les dates qui se présentent, ce que nous faisons en ce moment et surtout rester ensemble. Bien sur nous souhaitons continuer à évoluer pour percer dans ce milieu.

  • Pour terminer, avez vous un message pour les lecteurs de Onyx Metal Webzine ?

Arrêtez de lire, regardez la tété comme les autres ! Ou mieux, venez voir Wizzö en live !

On voudrait remercier toutes les personnes qui se mobilisent pour nous, les gens comme toi qui réalisent les interviews, notre ingénieur du son, Elodie de Ellie Promotion et tous ceux qui suivent lors de nos concerts.

Wizzö

Translate

671 hits