Archives par mot-clé : Godsized

Analyse sur les fans et publics du métal

Nous ouvrons cette article afin de parler des fans et publics de la musique métal. La question cruciale est : "est-ce que tous les groupes de métal possèdent approximativement le même genre de public ?"

Afin de répondre à cette question nous allons émettre l'hypothèse de concerts dans différents lieux, notamment en fonction de la salle et, par là même, par rapport au groupe. On classera trois types de salles : le bar-concert où se produisent généralement les débutants, quoique certains groupes qui ont pignon sur rue, aiment encore s'y produire ; les salles à vocation artistique où l'on peut y recevoir  environ 200 personnes ; puis les complexes pouvant contenir plusieurs centaines voire milliers de spectateurs.

Mais nous venons de lâcher le mot "spectateur" et nous vient à l'esprit une seconde question, à savoir "est-ce que tous les spectateurs sont obligatoirement composés de fans dans le sens noble du mot ?" Il est évident que de très nombreux fans font partis de ce public mais un certain nombre vient découvrir le métal band qui se produit sur scène. Ce qui permet, en outre, d'accroître l'audience de certains groupes.

Dans les bars-concert, on trouvera généralement un public de potes qui sont souvent en relation directe avec le groupe qui joue sur scène. Cela tient même parfois d'une assemblée de "beauf" : ce sont les beaux-frères, belles-soeurs, cousins, cousines, copains et copines que l'on invite dans le but premier de se faire connaitre. L'ambiance y est généralement excellente car il n'y a pas d'intrus au clan du groupe et entre potes le climat est toujours des meilleurs.

Dans les salles à vocation artistique ou culturelle, on y retrouve parfois ce premier public. Car il faut savoir que dans ce style de salle on retrouve en ouverture de concert ces premiers groupes d'un niveau de débutant à plus échelonné. C'est même un problème capital également que ce choix du premier groupe lors d'un véritable concert. On a vu à plus d'une reprise, la salle devenir presque vide pour le metal band principal qui possède plus de notoriété. Seulement, le public de "beauf" vient uniquement faire la fête, ou la teuf en langage moderne, avec ses potes qui passent sur scène. Ceux-là ne sont pas de vrais fans du métal mais encore une fois une bande de potes.

Dans les véritables salles de concert du niveau des Zénith de France, de Paris Bercy ou éventuellement du stade de France, là c'est tout autre chose. Car les groupes présents sur scène ont fait leurs preuves. Prenons le cas de Scorpions qui a effectué une tournée d'adieu en 2010/2011 mais qui a envie de perdurer leur symbiose avec leur public en 2012 également. La réussite de cette tournée est telle, que le groupe arrive à remplir des salles plusieurs soirs d'affilée : là, c'est la classe car les zikos ont réussis à faire rêver leurs fans, à leur faire remonter le temps. A ce niveau c'est du grand art. En effet, les gros groupes ne sont généralement pas les plus jeunes et possèdent souvent vingt, trente à quarante années de carrière. Mais d'autres bands plus récents possèdent leur effet-boeuf, celui d'un métal actuel qui vous booste et vous fait monter l'adrénaline...

Il reste un dernier cas de salle que nous n'avons pas encore parler : les festivals de plein air. En "Number One" en France, tous les métalleux connaissent le Hellfest qui connait depuis quelques années le vent en poupe. Profitons ici pour mettre à l'honneur les responsables et organisateurs de ce festival. Car ils ont réussis, par le biais de média comme le nôtre notamment, à faire de ce festival une véritable et incontournable communion solennelle. Une fête entre métalleux où la joie est communicative : c'est la teuf d'enfer où tout le monde se lâche un maximum, les jeunes comme les moins jeunes décompressent de toute une année d'obligations de la vie actuelle qui devient de plus en plus stressante. C'est "LE" festival où toutes les tendance de musique métal peuvent être mélangées, du simple rock au plus agressif qu'est le hardcore... Et cela reste "LE" festival à assister au moins une fois dans une vie car trop géant !!!

Oui en effet, il est évident que tous les styles de métal ne possèdent pas les mêmes publics. On peut estimer que seuls, certains groupes comme Rammstein avec son métal industriel, réussissent à réunir un public à large spectre d'écoute. Dans tous les cas, on ne peut se permettre de comparer (pour exemple) le public de Doro Pesch avec celui de Godsized. Cela reviendrait à comparer un chien par rapport à un chat, une chaise à une pendule... Cela reviendrait également à effectuer une certaine discrimination entre différents publics du métal. Cela ferait mauvais genre et prêterait à confusion. Et cela serait surtout une indélicatesse si ces paroles ou écrits venait d'un photographe qui aime se la "péter" avec ses 35 ans de carrière. Sachons rester humble dans la vie.

A Onyx Metal nous avons toujours inciter les néophytes à pousser les grand-portes des temples du métal et cela a permis à bon nombre d'entre vous de découvrir et aimer cette musique. En aucun cas, on ne peut comparer deux groupes de métal vis-à-vis de la fougue de leur public à assister à leur concert respectif. Cela serait d'une absurdité et d'une aberration effarante !!!

Translate

288 hits