Archives par mot-clé : Gong

GONG: décès de Daevid Allen

DAEVID ALLEN:  13 janvier 1938 – 13 mars 2015

C'est avec une très grande tristesse que nous apprenons le décès de  Daevid Allen qui restera à tout jamais le leader du groupe Gong. Daevid a perdu son combat contre son cancer.

Daevid Allen était une personne inspirante qui savait positiver son environnement et ses contacts. Lorsque cet Australien arrive pour la première fois en Angleterre dans les années  1960, il trouve location dans la maison des parents de Robert Wyatt. Le premier ‹Beatnik› découvre la contrée du  Kent. Allen découvre un monde différents du fait de vivre avec Wyatt et ses amis. Plus tard, il sera membre-fondateur du groupe anglais et pionniers du psychédélique Soft Machine, ajoutant sa vision spécifique du rock britannique de l'époque.

Daevid AllenC'est l'un des membres-fondateur du groupe Gong. Allen sera le membre le plus associé; né du Paris Spring Commune en 1968, leur premier  album “Camembert Electrique” a été mémorablement paru en Angleterre en 1974 sous le label naissant Virgin RecordsGONG a toujours connu un  line-up stable. Allen quitte le groupe au milieu des années 70, mais réintègre Gong dans les années 80. Le dernier album de  Gong, “I See You” est sorti en 2014 qui connut une très bonne réceptivité.

 Translate

370 hits

GONG en concert

A ne pas manquer...

GONG

AU SPLENDID DE LILLE - LUNDI 27 SEPTEMBRE 2010 - 20 H 00

Le groupe rock psychédélique légendaire a sorti

"2032"

un album studio détonnant, qui poursuit la mythologie de la trilogie Radio Gnome...

Date de concert dépassée: pas de possibilité de réservation !

Gong

Gong fête en 2009 son quarantième anniversaire ! Le groupe a été fondé en France par Daevid Allen et Gilli Smyth dans la période d’intense créativité qui a succédé aux événements de mai 68. Phénomène musical autant que social et culturel, Gong est rapidement devenu en France grâce à ses nombreux concerts l’équivalent du Grateful Dead aux États-Unis.

En 1971, le groupe fait ses débuts en Angleterre au légendaire festival de Glastonbury. L’année suivante, Gong publie son album fétiche Camembert Électrique chez Byg. Puis, c’est la signature avec Virgin Records, qui coïncide avec l’arrivée de Steve Hillage et Mike Howlett et la sortie de la trilogie Radio Gnome, constituée par les albums mythiques Flying Teapot (1973), Angel’s Egg (1973), et You (1974), trois disques qui ont toujours été des best sellers.

Pilier de la scène rock alternative aux côtés de Magma et de Can tout au long des années soixante-dix, Gong est régulièrement cité comme une influence fondamentale par plusieurs écoles de musiciens actuels, depuis les nouveaux groupes de rock psychédélique jusqu’aux militants des scènes dance et électro.

En novembre 2006, le groupe reformé est invité à jouer pour un événement commémoratif à Amsterdam. Plusieurs concerts suivent, notamment à Londres en 2008 où Massive Attack les invite au Meltdown Festival. Chacune de ces apparitions est un succès, les salles sont pleines et le groupe étrenne quelques nouveaux morceaux. C’est pendant cette période que 2032 prend forme, basé sur l’enthousiasme que les musiciens ont retrouvé en rejouant ensemble. Dans la foulée, Steve Hillage, Daevid Allen, Gilli Smyth et Miquette Giraudy se réunissent pour une session de travail en Australie et conçoivent les bases de ce nouvel album.

2032 a été produit et enregistré par Steve Hillage dans ses studios A-Wave à Londres au début de 2009, et la production additionnelle a été réalisée par Daevid Allen dans son Bananamoon Observatory situé au coeur de La Nouvelle-Galles du Sud en Australie...

C’est la première fois depuis You en 1974 que Daevid Allen, le fondateur du groupe, enregistre à nouveau avec Steve Hillage. Exaltant, puissant, magique et plein de rebondissements, 2032 se situe clairement dans l’esprit de la fameuse trilogie Radio Gnome. L’album est basé sur une fusion unique de pop inventive, d’envolées planantes, de boucles synthétiques, d’atmosphères orientales, de deep space funk et de post-punk éclaté, le tout sous-tendu par cet humour surréaliste qui est la marque de fabrique de Gong. Il contient une quinzaine de nouveaux morceaux comme City of Self Fascination, Digital Girl, Guitar Zero, et Robo-Warriors, qui sont déjà des classiques en puissance !

Le line-up du groupe est le suivant : DAEVID ALLEN (chant, guitare), STEVE HILLAGE (lead guitar), GILLI SMYTH (“space whisper” et poésie), MIQUETTE GIRAUDY (synthétiseurs), MIKE HOWLETT (basse), CHRIS TAYLOR (batterie), et THEO TRAVIS (sax, flûte), sans oublier deux invités d e marque, l’ex-Gong en personne DIDIER MALHERBE (sax soprano, duduk, flûte) et YUJI KATSUI (violon électrique), membre du groupe japonais progressif Rovo.

Gong est incomparable et irremplaçable... Groupe pionnier de toutes les avant-gardes, il s’est alimenté aux sources du rock, à l’esprit libertaire des sixties, et il a irrigué l’underground. Aujourd’hui, il ressurgit, plus fort que jamais, avec son esprit unique, son image culte, et sa musique à la fois exigeante et explosive.

À propos de 2032, Daevid Allen nous donne une explication définitive : “ 2032 est l’année où la planète Gong et la planète Terre vont rentrer en contact, et il s‘agit d’un nouveau chapitre majeur dans la mythologie en constante évolution de Gong...”